Planète 91 % des Bruxellois boudent les installations photovoltaïques. Par surestimation du coût, craintes de problèmes de copropriété ou de souci technique, selon une enquête. Bruxelles Environnement veut les faire changer d’avis.

A Uccle, le toit de l’immeuble de quatre appartements où l’architecte Christian Bayet a son bureau et dont il est en partie propriétaire, est recouvert de 28 panneaux photovoltaïques. "On l’a inscrit sur l’acte de base : à chaque appartement correspond, sur le toit qui est partie commune, une zone avec un nombre de panneaux photovoltaïques : un studio aura deux-trois panneaux ; l’appartement 4 chambres, onze... Quand les locataires ont vu, après un an, ce que le fournisseur d’énergie leur remboursait de leur provision, ils étaient plutôt ravis !"