Planète

Les nids de guêpes envahissent, cette année plus que les autres, les jardins, les espaces publics, les maisons et les greniers. En cause, des conditions climatiques très favorables à la prolifération, et ce depuis le printemps.

Les nids de guêpes envahissent, cette année plus que les autres, les jardins, les espaces publics, les maisons et les greniers.

Les casernes de pompiers reçoivent un nombre conséquent de demandes, elles tiennent pour la plupart une liste d’attente. De l’appel à l’intervention, il s’écoule parfois jusqu’à une semaine. Des pompiers volontaires font chaque soir la tournée des nids et en éliminent en moyenne trois à dix, parfois bien plus.

(...)