Quand le soleil a rendez-vous avec Manhattan

AFP Publié le - Mis à jour le

Planète

Des centaines de personnes se sont réunies mercredi à New York pour admirer le phénomène baptisé "Manhattanhenge", qui consiste en l'alignement magique du soleil couchant avec les principales rues orientées Est-Ouest de la Grosse Pomme.

Cet événement se produit quatre fois par an à Manhattan, environ trois à quatre semaines avant et après les solstices d'été et d'hiver. Cette année, la première apparition du "Manhattanhenge" s'est produite les 30 et 31 mai, juste avant le solstice du 21 juin. Il pourra être de nouveau contemplé jeudi mais de façon partielle.

Le nom de "Manhattanhenge" provient de la combinaison des mots Manhattan et Stonehenge, ce grand monument mégalithique composé d'un ensemble de structures circulaires concentriques et érigé dans le sud de l'Angleterre.

A Stonehenge, lors du solstice d'été et d'hiver, le soleil traverse les cercles de pierres selon un axe central laissant penser aux historiens que le lieu était utilisé comme calendrier solaire, ou pour des cultes païens.

A Manhattan, ce crépuscule très particulier est l'occasion de contempler les rayons du soleil parfaitement alignés sur le tracé des rues, selon un axe Est-Ouest, suivant le plan en damier créé en 1811.

Mercredi, plusieurs dizaines de personnes s'étaient ainsi réunies un peu avant 20H30 locales (00H30 GMT) au coin de la 14e rue et de la Sixième avenue pour prendre des photos d'un immense soleil rouge embrasant le bitume et les façades des gratte-ciel new-yorkais.

Le meilleur endroit pour en profiter est de se placer le plus possible à l'est de Manhattan, les 14e, 23e, 34e et 42e rues offrant d'incroyables perspectives sur l'Empire State building et la tour Chrysler.

En hiver, le "Manhattanhenge" est visible autour du 5 décembre et du 8 janvier mais les conditions météorologiques ne facilitent pas son observation.

Publicité clickBoxBanner