Planète

Dans le cadre d’une série d’été consacrée aux savants fous, “La Libre” part à la découverte, grâce à une série de portraits, de ces “savants fous” du passé et du présent. Grâce à leur génie, ils révolutionnèrent leur domaine, en faisant exploser les limites de la science de l’époque.

Nous sommes au tout début des années 80, et dans un hôpital de Perth, en Australie, un jeune docteur anonyme, encore en formation, voit des patients mourir d’hémorragie interne, à cause d’ulcères à l’estomac. Ou, au mieux, passer sur la table d’opération, pour qu’on leur ôte un morceau de l’organe malade. A l’époque, comme depuis le XIXe siècle, il n’y a pour cette pathologie qu’une seule explication : le stress.

(...)