Planète Si l’équipe s’intéresse particulièrement à ce Brown Bank, c’est que ces dernières décennies, dans la zone, les pêcheurs ont par hasard remonté dans leurs filets de nombreux artefacts humains : hache de pierre polie, bois de cerf perforé, mais aussi os humains, telle une mâchoire…
Autre indice : des études récentes de l’université de Gand ont identifié les systèmes fluviaux traversant le sud de la mer du Nord à la fin de la dernière période glaciaire. Ils en ont déduit que le Brown Bank aurait pu avoir accueilli un lac, qui aurait pu attirer les humains de la Préhistoire.