Planète

Dans le cadre d’une série d’été consacrée aux savants fous, “La Libre” part à la découverte, grâce à une série de portraits, de ces “savants fous” du passé et du présent. Grâce à leur génie, ils révolutionnèrent leur domaine, en faisant exploser les limites de la science de l’époque. Pour commencer, le Serbo-Américain Nicola Tesla, qui rêvait de maîtriser l’énergie électrique.

Très tôt, le jeune Nikola Tesla manifestait des prédispositions particulières qui laissaient préfigurer un futur prodige : un enthousiasme infatiguable pour l’invention et la mécanique; une mémoire visuelle édifiante; un regard visionnaire et idéaliste; mais aussi un caractère excentrique et rêveur...

À 17 ans, ce jeune inventeur autodidacte, né en 1856 au sein d’une famille serbe, bricole déjà des appareils de toute sorte et signe des débuts prometteurs.

(...)