Planète

La Nasa a découvert que de l'eau liquide coule à certains moments à la surface de Mars, une trouvaille majeure qui révolutionne la compréhension de la Planète rouge où la vie pourrait exister. C'est notamment l'avis de Véronique Dehant, planétologue à l'Observatoire royal de Belgique.

Trouver de l’eau liquide sur Mars était semble-t-il le Graal des scientifiques… Y est-on ?

C’est une très belle avancée. Oui, cela a toujours été une recherche majeure. Jusqu’ici, on a recherché de l’eau liquide dans le passé de Mars. On en a trouvé, et c’est déjà très intéressant, mais on n’avait pas encore trouvé d’eau liquide, à l’époque actuelle. On sait aussi qu’il y a de l’eau sous forme de glace (pergélisol). Pour l’eau liquide, on avait vu des choses - des coulées saisonnières (des fluages) et des ravinages - mais on se disait : "non, ce n’est pas possible que ce soit de l’eau liquide". Ces "fluages", traces de poussières foncées sur de la poussière claire, on se disait qu’il faisait trop froid à cet endroit pour qu’ils soient créés par de l’eau liquide. Mais on ne savait pas qu’il y avait du sel ! Or, le sel diminue la température à laquelle l’eau reste liquide. C’est pour cela qu’on en met sur terre quand il neige ! Et la Nasa, grâce à un spectromètre, a repéré ces minéraux, ces perchlorates hydratés, qui sont le signe d’eau salée. A présent, on peut se rallier à l’hypothèse qu’il y a de l’eau à la surface de Mars. Et à plus d’endroits que l’on pensait.

Cela signifie à présent que la vie est possible sur Mars ?

Exactement, les conditions de la vie - telle que nous la connaissons mais on ne pense pas que ce soit possible d’avoir de la vie sous d’autres conditions - sont réunies. Pour avoir de la vie, il faut avoir de l’eau liquide, de l’énergie (mouvements, chaleur…) et des nutriments (minéraux). Mars a tout cela. Avec son absence d’oxygène, le froid, sa quasi-absence d’atmosphère, sa présence très importante de CO2, Mars est un milieu hostile, mais les extrémophiles (les micro-organismes qui peuvent survivre aux conditions extrêmes) peuvent endurer cela. Ce sont des bestioles incroyables !

La rencontre avec E.T, c’est envisageable ?

Ce n’est pas parce que les conditions de vie sont réunies que la vie apparaît pour autant ! Il faut aussi que l’eau soit en quantité assez importante, que la vie ait le temps de se développer… Et puis ce ne serait pas la vie sous la forme d’un humain ou d’un "Martien" ! Mais la vie primitive sous forme d’organisme monocellulaire, de microbes… Si la "soupe initiale" a pu se créer, les extrémophiles ont pu survivre. Cette découverte de l’eau liquide remet la présence de cette vie extraterrestre à l’ordre du jour. Moi, ça me remet fort en question, je pensais qu’il faudrait plutôt chercher de la vie fossile. Mais on peut aller chercher de la vie sur Mars de nos jours ! On peut aller dans cette voie-là. Dans la mission Exo Mars, en 2018, il y aura d’ailleurs un instrument destiné à analyser la présence de vie actuelle sur Mars. (So. De.)