Tihange: L'exercice Pegase perturbé

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Planète

L'exercice de grande ampleur Pegase 2012, censé simuler un accident nucléaire à la centrale de Tihange, qui a été suspendu mardi en fin de matinée, reprendra à 14h00, a annoncé à l'agence BELGA le porte-parole du centre de crise du SPF Intérieur, Benoît Ramacker. L'exercice avait été suspendu vers 11h30 car les responsables pensaient que des militants de l'organisation de défense de l'environnement Greenpeace étaient entrés dans le périmètre de la centrale.

Greenpeace a reconnu être sur place mais uniquement en tant qu'observateur non officiel. "Quatre observateurs ont été envoyés sur place pour analyser le déroulement de l'exercice, notamment à la lumière de l'expérience acquise sur le terrain, entre autres à Fukushima", a noté l'association dans un communiqué, précisant que "les observateurs présents ont respecté toutes les mesures de sécurité et ne se sont pas rendus aux abords immédiats de la centrale nucléaire de Tihange".

"Greenpeace peut comprendre que l'exercice ait été arrêté en raison de la présence de manifestants sur le site, si cette présence est toutefois avérée. Greenpeace réaffirme qu'il n'a jamais été dans ses intentions de manifester ou de mener une action pendant toute la durée de cet exercice", conclut le communiqué.

Publicité clickBoxBanner