Planète Samedi 14 juillet, une tortue a été retrouvée morte, attachée à une chaise de plage. Le reptile appartenait à la famille des tortues "Ridley de Kemp", l'une des espèce les plus menacées au monde.

L'animal a été retrouvé échoué et accroché par le cou à une chaise sur une plage d'Alabama, aux Etats-Unis. C'est le groupe de protection des tortues marines "Share the Beach" qui a fait la triste découverte. " Combien de fois devons-nous demander aux gens de ramasser leurs affaires? Cela devrait juste être la décence commune", a écrit un membre du groupe dans un post Facebook, accompagné d'une photo de l'animal coincé.

Plus récemment, des bénévoles du groupe "Bon Secour National Wildlife Refuge" ont publié davantage de photos de l'animal.

" Les débris de plage sont dangereux pour la nidification des tortues marines et autres animaux sauvages, en particulier lorsqu'ils sont submergés pendant les marées hautes et les tempêtes." Le collectif rappelle, lui aussi, qu'il est important de reprendre ses affaires avant de quitter la plage afin d'éviter que d'autres tortues ou animaux marins ne soient pris au piège. " La tortue de mer Ridley de Kemp est la plus rare et la plus menacée au monde", annonce-t-il.

Les tortues Ridley de Kemp sont effectivement considérées comme étant en danger par l'Union internationale de la nature (UICN) depuis 1970. Elles ont depuis lors été inscrites sur la liste rouge des espèces en danger critique d'extinction.