Planète

Serait-ce le début de la fin pour l’un des symboles du consumérisme à tout va ? Pour la première fois dans l’histoire, une enquête a été ouverte à l’encontre d’un fabricant soupçonné de pratiquer l’obsolescence programmée, une méthode utilisée par les fabricants et qui permettrait de déterminer la durée de vie d’un appareil. Conséquence : chaque année en Belgique, 111 000 tonnes de produits éléctroniques sont jetés.

La France est la seule à interdire l’obsolescence programmée. En Belgique, les politiques aimeraient faire de même. Pourtant, les citoyens belges peuvent déjà déposer plainte.