Politique belge La Chambre a clôturé son rapport sur le contrôle des dépenses électorales des dernières élections.

La loi du 4 juillet 1989 oblige les partis politiques et les candidats aux élections à respecter certaines règles de dépenses électorales. Des plafonds à ne pas dépasser sont fixés. Françis Delpérée (CDH), député fédéral, vient de déposer son rapport à la Chambre des représentants sur le contrôle des dépenses électorales pour la dernière élection de 2014.

À sept mois des élections législatives, ces données fournissent des indications importantes sur les montants dépensés par les partis et les candidats.

Au total, pour cette élection, les partis ont dépensé pas moins de 10,097 millions d’euros. Une somme à laquelle doivent s’ajouter les sommes investies pour les scrutins régionaux et communautaires.

Le plafond était fixé à 1 million par parti, dont 25 % pouvaient être imputés aux candidats eux-mêmes.

(...)