Politique belge

"2017 a été bonne année pour le gouvernement flamand", a estimé le ministre-président de l'exécutif, Geert Bourgeois, à l'issue du dernier conseil des ministres de l'année, qui s'est tenu durant la nuit de vendredi à samedi. "Nous avons un budget à l'équilibre", s'est-il réjoui. Le budget sera clôturé avec un surplus de 200 millions d'euros. "Cet argent ira à l'apurement de la dette", a-t-il précisé.

"Nous pouvons également être satisfaits des nombreux investissements qui ont été réalisés en 2017, dans tous les domaines. Nous avons pris beaucoup de décisions importantes", a encore déclaré le ministre-président flamand. Il y a eu de "grandes réformes", parmi lesquelles une percée dans le projet d'infrastructures "Oosterweel" à Anvers, des décisions essentielles dans l'enseignement comme par exemple sur la formation en alternance, mais encore le plan de politique spatiale flamand et la réduction de la taxe énergétique.

Près de 130 décisions ont été prises lors du dernier conseil des ministres de l'année, "dont certaines sur des dossiers dont certains avaient prédit qu'il serait très difficile de parvenir à un accord", a souligné Geert Bourgeois, visiblement très satisfait.