Politique belge

22 avril 2010: L'Open VLD d'Alexander De Croo provoque la chute du gouvernement. En cause: pas de solution sur la scission de Bruxelles-Hal-Vilvoorde. Conséquence: des élections anticipées sont organisées.

L'édito du 23 avril: Gâchis

13 juin 2010: élections. Les Belges se rendent aux urnes et plébiscitent essentiellement le PS du côté francophone, la NV-A du côté flamand.

L'édito du 14 juin: Tournant

21 octobre 2011: Johan Vande Lanotte (sp.a) est nommé conciliateur royal.

Après avoir présenté son sixième rapport au Roi, le conciliateur Johan Vande Lanotte démissionne le 26 janvier.

30 décembre 2010: J+200 : c'est désormais la crise la plus longue de notre histoire politique.

L'édito du 30 décembre: Pressions

8 janvier 2011 un record bien singulier : celui de détenteurs de la plus longue crise politique d’Europe – laissant les Pays-Bas et leurs 208 jours sans gouvernement dans le vent. Record battu...

L'édito du 8 janvier: La sagesse

02 mars 2011: Le négociateur royal Wouter Beke entame la mission qui lui a été confiée par le roi.

L'édito du 2 mars: Les hirondelles

30 mars : La Belgique a volé à l'Irak le triste record du nombre de jours sans gouvernement, 290 jours après les élections qui se sont tenues le 13 juin 2010

16 mai : Le président du PS Elio Di Rupo est investi d'une mission de formation du gouvernement.

20 juillet : Le roi Albert II a saisi l'occasion de la fête nationale pour lancer une mise en garde au monde politique sur les risques, notamment celui du poujadisme, qu'une longue crise fait courir à tous les Belges. Le climax dramatique est au sommet.

Le président du CD&V Wouter Beke indique ce soir-là que son parti est disposé à entrer en négociation sur BHV. La NVA est OUT.

L'édito du 22 juillet: Caprices

14 septembre : Accord historique - Les 8 partis ont conclu un accord sur BHV. La sphère positive dans laquelle se trouvent les négociateurs permet d'engranger quelques accords, notamment, le 24 septembre, sur la Loi Spéciale de Financement.

L'édito du 15 septembre: Au suivant"

25 septembre : Les militants FDF, qui jugent que l'accord sur BHV n'est pas équilibré, votent à l'unanimité moins trois abstentions la résolution et le départ de la fédération MR.

26 septembre 2011: le baromètre de La Libre Belgique annonce un Di Rupo sans rivaux. Le formateur caracole dans les sondages: deuxième personnalité politique en Flandre, largement en tête en Wallonie et à Bruxelles.

L'édito du 26 septembre: Au galop!

5 octobre : Après quelques réunions difficiles, les négociateurs annoncent un accord sur le BHV judiciaire.

11 octobre 2011: Enfin! Un accord "mémorable" met la 6e réforme de l'État sur les rails.

L'édito du 6 octobre: Bonnes idées

13 octobre: les partis écologistes sont débarqués de l'équipe des négociateurs. Seuls 6 partis négocieront le volet socio-économique.

21 octobre : Di Rupo remet sa démission au Roi, qui la refuse

26 octobre 2011: Accord sur le budget.

L'édito du 26 octobre: "Tête haute"

01 décembre 2011: Accord global sur le programme de gouvernement.

L'édito du 01 décembre: De l'espoir

05 décembre 2011: Accord sur les portefeuilles ministériels, après 540 jours de négociations.

L'édito du 05 décembre: Cent jours