Politique belge

La poudre blanche découverte jeudi après-midi au cabinet du secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken n'était pas de l'anthrax, indique le parquet de Bruxelles à l'issue des analyses. Par contre, la balle qui se trouvait également dans l'enveloppe réceptionnée par le cabinet est une balle réelle. L'enquête visant à retrouver l'expéditeur se poursuit. 

Le cabinet de Theo Francken avait été évacué jeudi après-midi à la suite de la découverte d'une enveloppe contenant de la poudre blanche et une balle. La procédure anthrax a alors été enclenchée. La police, les pompiers et la protection civile se sont rendus sur place et ont établi périmètre de sécurité. L'homme qui a été en contact avec l'enveloppe a subi une procédure de décontamination.

Le Lambermont, la résidence officielle du Premier ministre, situé juste en face du cabinet de Theo Francken, a également été évacué.

L'alerte a été levée une heure et demie plus tard.