Politique belge

La vice-ministre-présidente flamande Annemie Turtelboom (Open Vld) a démissionné vendredi affirmant que le dossier de la taxe sur l'énergie qu'elle avait fait adopter était devenu "trop personnalisé". Elle a fourni cette explication au cours d'une conférence de presse pour justifier sa démission comme ministre des Finances, du Budget et de l'Energie de l'équipe de Geert Bourgeois (N-VA).

Mme Turtelboom, 48 ans, avait été au cours des derniers mois la cible de nombreuses critiques pour la taxe qu'elle avait fait adopter pour couvrir entre autres la dette des certificats verts héritée de la "politique de gratuité des ministres socialistes" - rapidement baptisée "Turteltaks" par l'opposition flamande. Cette taxe a augmenté d'environ une centaine d'euros la facture annuelle d'électricité d'une famille moyenne en Flandre.

"Même si les amis et les ennemis conviennent que ni moi, ni mon parti ne sommes responsables de la montagne de dettes qui s'est créée, le dossier a été tellement personnalisé ces derniers mois que j'ai décidé de passer le flambeau dans l'intérêt de mon parti", a-t-elle déclaré.

Un dossier semble avoir précipité les événements dans la saga de la "Turteltaks". Une centrale de biomasse à Gand est en attente de subsides. Un avis négatif devrait être rendu, ce qui permettrait de refuser les subsides et réduire la taxe ou à tout le moins de la maintenir au niveau actuel, mais il semble que tout le monde ne soutient pas ce scénario.

La décision reviendra à son successeur, a indiqué la ministre en exprimant son souhait d'un "retour à la raison" dans ce dossier.

Bart Tommelein pour prendre le relais

Bart Tommelein succédera à Annemie Turtelboom au gouvernement flamand, a annoncé la présidente de l'Open Vld, Gwendolyn Rutten, à l'issue d'un conseil de son parti. Le député européen Philippe De Backer deviendra quant à lui secrétaire d'Etat dans le gouvernement fédéral.

La présidente des libéraux flamands a justifié son choix par la "combinaison de l'expérience et du jeune talent".

M. Tommelein deviendra donc vice-ministre-président du gouvernement flamand et ministre des Finances, du Budget et de l'Energie.

M. De Backer, originaire d'Anvers comme Mme Turtelboom, reprendra le portefeuille de la Lutte contre la fraude fiscale, de la Protection de la vice privée et de la Mer du nord.