Politique belge L’hypothèse d’une chute du gouvernement fédéral dans les prochains jours ne résiste pas à l’analyse, aucune des formations qui composent la "suédoise" n’ayant un intérêt suffisamment clair à ce genre de décision radicale à six mois des élections. Les partis politiques qui "débranchent la prise", en général, le paient ensuite dans les urnes. Et pourtant... La politique belge peut être tellement irrationnelle, parfois.
(...)