Politique belge

Le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever (N-VA), a annoncé mercredi qu'il inviterait, sans doute la semaine prochaine, quatre partis - mais ni le PTB-PvdA ni le Vlaams Belang - pour une nouvelle session de "discussions informatives" en vue de la formation d'une coalition communale dans la métropole.

Ces quatre formations sont l'Open Vld, le CD&V, le sp.a et Groen.

"J'ai invité au cours des derniers jours tous les partis qui seront représentés au conseil communal, du plus petit au plus grand, durant une session d'écoute", a indiqué M. De Wever, tête de liste à Anvers pour le scrutin communal de dimanche dernier et président des nationalistes flamands.

"Cette première session a rendu évident que de nouvelles discussions sur le processus de formation (d'une majorité) ne sont pas nécessaires tant avec le Partij van de Arbeid (PTB, ndlr) qu'avec le Vlaams Belang vu qu'une coalition avec ces partis ne fait pas partie des possibilités", a-t-il ajouté.

L'invitation a été adressée aux quatre autres partis à prendre part - chacun séparément - à une seconde rencontre.

"Cette deuxième session informative se concentrera en substance sur les thèmes importants à propos desquels des accord, des divergences, des imprécisions ou des préoccupations existent", a poursuivi M. De Wever.

"C'est pourquoi j'ai demandé à mes services de rechercher au cours des prochains jours les convergences et les divergences entre les différents programmes au cours des prochains jours. Après ces préparatifs suivra une seconde session, probablement dans le courant de la semaine prochaine", indique encore le communiqué.

Ce deuxième tour de discussions comprendra, selon M. De Wever, une "évaluation de fond" sur la base de laquelle les prochaines étapes du processus de formation pourront recevoir un soutien suffisant.

Ces discussions auront à nouveau lieu dans la discrétion, a-t-il prévenu.