Politique belge Le président de DéFi a réagi aux propos de Bart De Wever, affirmant qu'il était enclin à quitter son fief anversois pour prendre ses quartiers au 16 rue de la Loi.

Bart De Wever expliquait dans l'émission "Terzake" sur la VRT qu'il était disposé à devenir Premier ministre afin de mener "le plus vite possible mener le basculement vers le confédéralisme".

L'actuel chef du gouvernement avait trouvé cela "amusant". Cette double sortie médiatique a poussé Olivier Maingain a sortir du bois à l'occasion d'un congrès à Namur. Au micro de nos confrères de la RTBF, le président des démocrates fédéralistes a expliqué que "la N-VA reste dominatrice, a fortiori dans cette majorité où le MR est d'une faiblesse insigne".

Vu "la mainmise de la N-VA dans les fonctions régaliennes [qui] est impressionnante", il apparaît logique pour M. Maingain que M. De Wever lorgne sur le 16. "Il est de l’appétit chez Bart De Wever pour aller de l'avant dans l'objectif nationaliste de la Flandre, et c'était attendu [NdlR. cette sortie sur la plateau de "Terzake"]."

Et de conclure par une pique à l'égard du Premier. "Je dirais volontiers que pour Charles Michel l'expression 'se faire avoir comme un bleu' a tout son sens aujourd'hui."