Politique belge

Le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts, a une nouvelle fois fait un malaise mercredi au parlement flamand. Le ministre s'est mis à bafouiller en répondant à la question de deux parlementaires et a quitté, livide, l'hémicycle.

Au mois de février, le ministre N-VA s'était déjà senti mal. Il avait d'abord été question de surmenage avant que des examens supplémentaires ne fassent apparaître une forme d'amnésie. Il avait été admis à l'hôpital.

Mercredi, M. Weyts a montré les mêmes symptômes. Il a reçu l'assistance du député Peter Persyn (N-VA), médecin de son état. Il s'agirait cette fois-ci d'une chute de tension, a indiqué le cabinet du ministre. Celui-ci se porterait déjà mieux.