Politique belge

Le rapport du Comité de monitoring prévoit un trou à combler de quelque 3 milliards d'euros pour respecter la trajectoire structurelle du Pacte de stabilité.