Candidat cdH aux prochaines élections, Jérôme Nzolo est affilié... au PS

Belga Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Politique belge

Le troisième candidat cdH sur la liste fédérale en Hainaut, Jérôme Nzolo, est depuis deux ans affilié au PS, à la section de Ransart (Charleroi) où il habite. L'information n'avait pas été précisée lors de la présentation de cette candidature par le cdH, mais elle a été confirmée par le PS, confirmant l'information donnée par Sud Presse.

Jérôme Nzolo, arbitre de division I plusieurs fois consacré, avait expliqué mercredi son choix du cdH par le fait que ce parti était le seul porteur des valeurs d'humanisme et de fair-play qui sont les siennes. Il avait également mis en avant ses activités dans le domaine de la réinsertion des jeunes, et notamment des jeunes en difficulté. Le président du cdH Benoît Lutgen, la tête de liste fédérale Catherine Fonck, et le ministre des Sports, André Antoine avaient eux aussi inisté sur ces valeurs.

Jérôme Nzolo était pourtant affilié au PS depuis deux ans, à la section de Ransart dont il fréquente assidûment les réunions, indique-t-on au PS. Il a même, précise-t-on, fait acte de candidature à une place éligible sur la liste européenne du PS, offre qui a été repoussée. Du fait de sa candidature au cdH, Jérôme Nzolo est automatiquement exclu du PS, conclut-on au Parti socialiste.

Le cdH ignorait cette affiliation

Tête de liste cdH à la Région à Charleroi, Véronique Salvi, a indiqué jeudi qu'elle ignorait la précédente affiliation de l'arbitre Jérôme Nzolo au PS. "Je n'étais pas informée de cette précédente affiliation", indique Véronique Salvi. "Ce qui nous intéresse, au cdH, ce sont les engagements qu'il a pris pour défendre nos valeurs, en devenant notre candidat. Pour le reste, je ne tiens pas à entretenir une polémique stérile".

"J'indique aussi que Jérôme Nzolo a remis lui-même sa démission du PS, pour des raisons personnelles qui lui sont propres", conclut Véronique Salvi.


Publicité clickBoxBanner