Politique belge

Pierre-Yves Jeholet, vice-président du gouvernement wallon, a annoncé la décision de Sabine Laruelle sur Twitter.


Le PTB pointait, dans un communiqué, un conflit d'intérêts entre le poste de Sabine Laruelle au conseil d'administration de Carrefour et son poste en tant que membre du cabinet de Pierre-Yves Jeholet, ministre de l'emploi.

Germain Mugemangango, porte-parole francophone du PTB, demandait au ministre de faire toute la clarté sur cette affaire. "Monsieur Jeholet doit mesurer le désarroi des travailleurs menacés par le plan de restructuration de Carrefour et dans le même temps a dans son cabinet, une des responsable de ce carnage social", pouvait-on lire dans ce communiqué de presse du PTB.