Politique belge La situation politique est complètement figée. Jeudi, en séance plénière de la Chambre, le Premier ministre Charles Michel (MR) était invité à dire s’il allait soutenir au nom de la Belgique le Pacte migratoire de l’Onu lors du sommet de Marrakech, ces 10 et 11 décembre, puis lors de l’Assemblée générale des Nations unies qui doit normalement se tenir le 19 décembre à New York. Après un débat de plusieurs heures, il n’a donné aucune réponse claire. (...)