Charles Michel: "La N-VA met totalement de côté la guérilla communautaire"

Belga Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Politique belge

La N-VA mettra "totalement de côté la guérilla communautaire" au cours des cinq prochaines années, a affirmé mercredi le formateur Charles Michel (MR) au micro de Matin Première (RTBF). C'est le "grand compromis" qui permet la formation d'une majorité dite "suédoise" avec trois partis flamands (N-VA, CD&V et Open Vld), a-t-il expliqué. Tout en refusant de négocier l'accord de majorité par médias interposés, M. Michel a mis en avant mercredi les grandes lignes du prochain programme gouvernemental. "La priorité absolue est de donner la capacité aux entreprises de défendre, d'augmenter l'emploi", a-t-il dit, citant ensuite la nécessité de faire baisser les coûts de l'énergie.

Face aux craintes exprimées par les syndicats, M. Michel se déclare "farouchement déterminé à défendre notre système de protection sociale" et promet d'associer les partenaires sociaux. Il évoque néanmoins dès à présent la nécessité, que "chacun comprend" selon lui, de réformer les pensions dans un contexte de vieillissement de la population.

Le formateur assure aussi que le futur gouvernement "ne remettra pas en cause le caractère automatique de l'indexation des salaires", ni ne limitera dans le temps les allocations de chômage.

Il confirme par contre que la politique de redressement budgétaire engagée sous le précédent gouvernement sera poursuivie pour "l'ensemble du pays, pas seulement pour l'Etat fédéral". "Nous devrons avoir une concertation pour définir ensemble la stratégie budgétaire", souligne le formateur, en référence aux difficiles négociations attendues au comité de concertation entre un niveau fédéral penchant à droite et le sud du pays tourné à gauche.

La conduite de ce programme socio-économique ne sera en tout cas pas gênée par des querelles communautaires, estime Charles Michel. C'est le "grand compromis" conclu avec la N-VA, qui mettra "totalement de côté la guérilla communautaire". "Le MR sera évidemment vigilant" sur ce point, assure-t-il.

Publicité clickBoxBanner