Politique belge

Une humeur de la rédaction.

"Je suis pour Liège !". C'est sous ce slogan que Christine Defraigne, la cheffe de groupe et tête de liste du MR, se présente en vue des élections du 14 octobre prochain.

Si pour elle, il ne s’agit pas de réinventer Liège mais bien de la relancer, la patronne du MR liégeois entend développer cette dynamique via un programme contenant pas moins de 500 propositions. Avec la mobilité, la sécurité et la propreté comme défis majeurs.

"Liège est comme une Belle au bois dormant qu’il faut réveiller", souligne-t-elle, refusant toutefois de se positionner quant à une éventuelle future majorité PS-MR. Si elle ne lésine pas sur les punchlines, Christine Defraigne n'hésite pas, non plus, à pousser la voix quitte à en grappiller quelques-unes (de voix) en vue du scrutin communal et provincial de l'automne prochain.

La présidente du Sénat révèle donc ses talents de diva aux côtés de Katty Firquet dans une reprise électorale du tube des années 80 "Femme libérée" signé Cookie Dingler. 

"Je suis une femme libérale, je suis la force tranquille", clame notamment le duo bleu de la cité ardente. Associer cet épithète cher à Keynes aux côtés du slogan de campagne de François Mitterrand, il fallait oser...