Politique belge Bernard Clerfayt est bourgmestre de Schaerbeek, député bruxellois et depuis peu, candidat à la présidence des FDF. Il s’oppose à Olivier Maingain qui pour la petite histoire avait remplacé son père, Georges Clerfayt, au même poste en 1995. Bernard Clerfayt n’épargne ni son président ni le PS avec qui le FDF dirige pourtant la Région bruxelloise.


Pourquoi vous, pourquoi maintenant ?

Parce que le parti doit évoluer. Il y a deux ans, on était dans la foulée des élections communales et proches de l’élection régionale, ce n’était pas le moment de chambouler les choses. Aujourd’hui, il y a l’opportunité et la nécessité de le faire. Depuis longtemps, on parle de généraliser le discours du FDF, de sortir de cet enfermement dans les thèmes communautaires et institutionnels. C’est le moment.

[...]

Damien Thiéry affirme l’existence d’un accord préélectoral entre PS et FDF pour la Région bruxelloise. Vrai ou faux ?

Un, il a une appréciation sur Olivier pour l’avoir bien connu. Deux, quelqu’un qui a quitté le parti n’est pas la meilleure personne pour donner des conseils à ceux qui veulent le faire vivre. Trois, des contacts préélectoraux avec le PS, je n’en ai pas été informé, mais j’ai appris qu’ils ont bien existé. Et moi je pense que le FDF ne doit avoir comme chemin ni un rapprochement avec le PS ni avec le MR.

Vous condamnez ?

Non je pose des questions sur la manière dont ça a été discuté à l’intérieur du parti.

Quand ces contacts ont-ils eu lieu ?

Je ne suis pas entré dans la chronologie mais je sais que ces accords préalables ont existé.

Vous confirmez donc l’accord préélectoral ?

C’est le PS qui me l’a confirmé. Je ne l’ai pas appris en interne et je le regrette. Ce n’est pas sain. Mais attention, il était légitime que nous prenions des contacts avec d’autres partis puisque le MR ne voulait pas discuter avec nous. Une démarche légitime qui n’a pas été suffisamment partagée. C’est une des expressions de l’attitude autocratique d’Olivier Maingain.


Découvrez l'intégralité de cet entretien dans la Sélection LaLibre.be, à partir de 4.83 euros par mois.