Politique belge

Après l’attentat de Liège, perpétré mardi par un détenu en congé pénitentiaire et qui a fait trois morts, le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) a envisagé de démissionner. "J’y ai songé durant deux nuits", a-t-il confié jeudi à la Chambre. Il y a finalement renoncé, estimant qu’il fallait "persévérer pour mieux faire". Du reste, aucun parti démocratique n’avait demandé sa tête, lors d’une séance plénière marquée par une retenue et une dignité de circonstance.

Après une minute de silence, le débat, de près de trois heures, a vu se succéder les hommages aux victimes, les soutiens à leurs proches et les remerciements aux forces de police et à la femme de ménage de l’athénée de Waha prise en otage par Benjamin Herman.

"Comment ce type a pu être libéré ! ?"

(...)