Politique belge Cette scène se déroule ce lundi 12 février à l'ambassade de Chine à Bruxelles. C'est la traditionnelle réception organisée à l’occasion du Nouvel an chinois et Jan Jambon (N-VA) représente le gouvernement fédéral à cette occasion. Toutefois, au cours de son allocution portant essentiellement sur les relations économiques entre la Chine et la Belgique, le ministre nationaliste flamand n'a mentionné, parmi les fleurons belges, que les pôles économiques de Zeebruges et d'Anvers.

Des francophones choqués   

S'il s'agit, en effet, de véritables moteurs pour l'économie belge et flamande, en tant que ministre fédéral, il aurait peut-être dû veiller à mentionner également l'une ou l'autre réussite bruxelloise et wallonne. En guise d'équilibre communautaire en quelque sorte, alors qu'il s'adressait aux représentants de la puissante Chine. C'est en tout cas l'avis de certains participants belges francophones à cette réception organisée par la diplomatie de l'Empire du Milieu.

De même, lorsque Jan Jambon a évoqué durant sa prise de parole les lieux touristiques à ne pas manquer en Belgique, seules les villes de Bruxelles et de Bruges ont été mentionnées. 

"Seulement des exemples"

Contacté à ce sujet, le porte-parole du vice-Premier ministre N-VA confirme que ces propos ont bien été tenus. "Il s'agissait seulement d'exemples, nuance-t-il. Zeebruges et Anvers étaient d'ailleurs cités en tant que ports maritimes. Soyez assuré que toutes les villes et centres économiques d'Arlon à Ostende reçoivent la même attention de notre part."