Politique belge

Parfum de campagne. A un peu moins de deux mois du scrutin local, “La Libre” s’est promenée dans une dizaine de communes belges. La rédaction est allée écouter battre leur cœur, saisir ce qui alimente les conversations, tâter ce qui constitue leur épaisseur. En privilégiant chaque jour un angle bien particulier. En permettant ainsi de percevoir les fractures sociologiques qui traversent les villes et campagnes belges. Où l’on s’aperçoit que les préoccupations peuvent être très diverses.

Deuxième escale à Couvin.

On vous dira pour rire - ou pas - que pour aller à Couvin, il faut avoir une bonne raison. Sise au bout de la N5, la deuxième commune la plus étendue de Belgique - après Tournai - n’est pourtant pas dénuée de charme.

(...)