Politique belge

Le fait que les partenaires sociaux soient parvenus à un accord à propos du deal pour l'emploi constitue une bonne chose. Les propositions auxquelles ils ont abouti seront examinés dans le cadre du Conseil des ministres, a indiqué mercredi soir le porte-parole du Premier ministre Charles Michel (MR), interrogé au sujet du projet d'accord du Groupe des Dix intervenu mercredi et que le Premier ministre s'est vu transmettre. Le Premier ministre a lancé, il y a deux mois, un plan destiné à s'attaquer à la vacance d'emplois. Il avait réuni les syndicats et les employeurs à ce sujet il y a un mois. Le gouvernement a demandé aux partenaires sociaux de formuler leurs propositions afin d'augmenter le taux d'emploi. Il veut ainsi mettre un terme à ce paradoxe sur le marché du travail: le taux de chômage reste élevé, mais de nombreux postes restent vacants faute de travailleurs qualifiés.

"Nous travaillons dur pour prendre des décisions dans le cadre du deal pour l'emploi", a commenté son porte-parole, mercredi soir. Celui-ci a répété que le mois de juillet ne constituait pas une deadline.

Le Groupe des Dix est parvenu mercredi à un projet d'accord quant à une déclaration sur la question des métiers en pénurie.

Les partenaires sont parvenus à un accord pour stimuler la formation continue ou encore évaluer les procédures de réintégration des malades de longue durée, ont indiqué des sources proches du dossier. D'autres mesures concernent notamment la diversité et la discrimination, ainsi que l'amélioration de l'accueil de la petite enfance.