Dérapage à la N-VA: "les demandeurs d’asile, comme les pigeons"

Publié le - Mis à jour le

Politique belge

La N-VA a tout mis en œuvre pour donner de sa politique migratoire une dimension positive. Et patatras, voilà qu’une candidate d’Anvers, Marita Wuyts dérape par une comparaison entre les demandeurs d’asile et les pigeons. "J’ai acheté une mangeoire. Je l’ai remplie de graines. Très vite mon balcon s’est retrouvé rempli d’oiseaux et de nids. Ensuite, ce furent les fientes. Les oiseaux devinrent turbulents et ont commencé à me piquer en exigeant que je leur donne davantage à manger. Notre gouvernement offre gratuitement de la nourriture, des logements sociaux, des soins médicaux et l’enseignement. Puis vinrent les illégaux par dizaines de milliers. Les taxes ont augmenté. [ ] La moitié des enfants ne parle pas le néerlandais. Il est peut-être temps d’enlever la mangeoire." La dame qui s’est trompée de liste - elle aurait dû rejoindre le Belang - a été rappelée à l’ordre. Mais la N-VA minimise l’incident : chaque liste a des candidats peu expérimentés.

Publicité clickBoxBanner