Politique belge

La justice gantoise a fait procéder, vendredi, à des perquisitions dans le dossier "Schild & Vrienden", notamment au domicile du fondateur de l'organisation, le jeune Dries Van Langenhove, a confirmé le parquet de Flandre orientale le même jour. Ces perquisitions entrent dans le cadre de l'instruction ouverte à la suite d'un reportage de la VRT diffusé cette semaine dans son émission "Panorama", et qui attribuait à des membres d'un groupe de "chat" lié au groupe Schild & Vrienden des propos et échanges aux relents racistes, antisémites et sexistes.

Les perquisitions ont été confirmées par la porte-parole du parquet An Schoonjans. Cette dernière a évoqué "un certain nombre de perquisitions", entre autres "chez le fondateur de Schild & Vrienden, Dries Van Langenhove". "Du matériel informatique a été emporté" lors de la perquisition chez ce dernier, a-t-elle précisé.