Di Rupo: Les agences de notation entraînent l'eurozone dans "une spirale négative"

AFP Publié le - Mis à jour le

Politique belge Les agences de notation entraînent la zone euro "vers une spirale négative", a relevé dimanche le Premier ministre Elio Di Rupo, deux jours après la dégradation par Standard and Poor's (S&P) de neuf membres de la zone euro.

"Les agences de notation jouent leur rôle, mais d’une manière très curieuse, car elles ont tendance à nous entraîner vers une spirale négative par leur attitude, leur tempo", a observé M. Di Rupo dans une interview à RTL-TVI.

"Ce qui m’importe c’est que notre pays sorte de la crise, que nos citoyens, après les efforts que nous allons accomplir, puissent vivre mieux", a-t-il ajouté en allusion au plan d'économies de 11,3 milliards d'euros pour réduire le déficit de la Belgique.

La Belgique n'est cependant pas parmi les pays dont la note a été abaissée vendredi par S&P.

Publicité clickBoxBanner