Politique belge La coprésidente d'Ecolo Zakia Khattabi refuse de réduire le débat de la gouvernance à une question de gouvernement ou de casting ministériel, a-t-elle indiqué lundi sur la RTBF, à l'issue d'une réunion de son parti, qui présentera mercredi aux différents partis politiques ses propres propositions de gouvernance. 

"Ce qui se joue aujourd'hui n'est pas une question de casting ou de gouvernement, mais de gouvernance", a affirmé Mme Khattabi. Celle-ci reconnaît que son parti a été pris par surprise par l'annonce du président du cdH Benoît Lutgen, et évoque une prise en "otage".

Elle doute fortement de la sincérité de la motivation du cdH. "Entre hier, où les ténors du cdH disaient du bien du cumul, et aujourd'hui où ils parlent de changement de casting et de tête, ils ont changé de perspective", s'est étonnée la co-présidente d'Ecolo. "C'est un joli coup du cdH, mais c'en est fini des petits jeux politiciens".

Pour son parti, "la question du gouvernement ne se pose pas". "Nous mettrons dès mercredi des propositions de gouvernance sur la table, à l'intention de l'ensemble des partis", a-t-elle ajouté.