Ecolo : former les futurs élus

Publié le - Mis à jour le

Politique belge

Les verts ont déjà organisé deux congrès programmatiques autour des élections communales à Namur et à Bruxelles. Le visuel, le slogan et les priorités de la campagne des Verts ont été présentés à Amay, la commune dont Jean-Michel Javaux est le bourgmestre. Par ailleurs, les Rencontres écologiques d’été, qui se tiendront à Massembre, seront en grande partie consacrées à l’enjeu communal. Depuis quelques semaines, les coprésidents, Olivier Deleuze et Emily Hoyos, sillonnent la Communauté française et apportent leur soutien aux régionales. Ils en profitent pour organiser des rencontres citoyennes avec le secteur associatif local, mais aussi avec les forces vives et les entreprises.

Pour préparer cette campagne, les verts mettent également en avant le travail assidu de la Cellule des politiques locales (CPL), chargée d’apporter une aide concrète et rapide aux élus. Cette cellule, qui compte plusieurs permanents, coordonne la campagne au niveau fédéral, fournit les informations nécessaires aux candidats et sert en quelque sorte de back office et de help desk. Elle gère également un portail web regroupant les dernières informations utiles et déclinables (communication, positionnement, analyse) sur la vie politique communale. Le site d’Ecolo a ouvert une page spéciale "élections communales" visibles dès la page d’accueil. Elle regroupe toutes les informations utiles.

Ecolo estime que le parti va consacrer quelque 750 000 euros à la campagne : 450 000 euros en dotation aux régionales qui vont répartir cette somme entre les listes et 300000 euros en formations, organisation des congrès, outils, etc. Les locales disposent également de leur trésorerie propre, en partie affectée à cette campagne.

Publicité clickBoxBanner