Politique belge

Treize élus francophones sur vingt actuellement en fonction au conseil communal ou au conseil de l'Aide sociale de la commune à facilités de Linkebeek ont décidé de créer une liste sans le MR et Damien Thiéry, a fait savoir jeudi soir l'échevin Yves Ghequiere. Sous réserve de l'approbation des candidats qui la composeront, M. Ghequiere mènera cette liste "citoyenne, pluraliste et francophone". Philippe Thiéry, frère de Damien Thiéry, mènera celle pour le CPAS.

En 2017, la candidature d'Yves Guequiere au maïorat avait été soutenue par le conseil communal, en ce compris les élus néerlandophones, mais elle avait été rejetée par la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA).

La future liste pour le conseil communal qu'il tirera reprend le nom de cinq des treize élus francophones actuels parmi lesquels, outre M. Ghequiere, l'actuelle bourgmestre Valérie Geeurickx et l'échevin Pasquale Nardone. L'ensemble des membres du conseil du CPAS y figurent également.

"Cette liste pluraliste et citoyenne sera attentive, comme toute autre liste francophone à Linkebeek, à la défense et au respect des facilités et des droits des francophones malheureusement mis en cause ces derniers mois et depuis plusieurs années. Elle privilégiera un dialogue respectueux et un climat harmonieux entre néerlandophones et francophones de notre commune. Elle permettra aux habitants d'opérer un véritable choix démocratique et d'obtenir une représentation équilibrée et citoyenne au sein du prochain conseil communal et du conseil de l'Action sociale", a indiqué jeudi soir Yves Guequiere.

Selon l'échevin qui se présentera comme candidat indépendant, la décision de se présenter aux électeurs avec cette liste séparée trouve son origine dans le fait que la collaboration au sein de la majorité francophone s'est révélée plus difficile au cours des dernières années et qu'un manque de confiance était apparu.

"Pour certains, la posture, au niveau national, du MR, auquel appartient Damien Thiéry, était un problème difficile. D'un autre côté, il n'y a pas à proprement parler de question purement particratique car il y a neuf indépendants parmi les treize candidats qui soutiennent la nouvelle liste", a-t-il dit.

Pour Yves Ghequiere, l'absence d'unité n'a rien à voir avec les positions francophones et le fait que Damien Thiéry s'est accroché durant plusieurs années à son mandat de bourgmestre en dépit des refus de nomination de la ministre Homans et s'est porté plusieurs fois candidat à sa propre succession.