Politique belge

Le cdH liégeois, partenaire de majorité du PS au niveau communal, fait le pari de miser sur la jeune génération pour le scrutin du 14 octobre prochain, a indiqué vendredi le président de la section locale du parti humaniste, Serge Carabin. Aucun ministre, ni député ne figure en tête de liste mais bien une conseillère communale ne jouissant pas d'une même visibilité. Alors qu'elle a été longtemps citée comme potentielle tête de liste pour les communales à Liège, la ministre francophone des Affaires sociales, Alda Greoli, s'est dit heureuse d'occuper la 9ème place. Une position qu'elle dit avoir défendue au sein du comité ayant élaboré la liste.

"Heureuse car il y a devant moi sept personnes qui incarnent la vraie nouvelle génération de politiques. Le cdH est fort de valeurs sûres sur lesquelles nous nous appuyons et il y a un véritable dynamisme qui s'en dégage, a-t-elle dit lors d'une conférence de presse de présentation d'une partie de la liste qui sera soumise aux électeurs liégeois.

A commencer par Carine Clotuche en tête, conseillère communale depuis 2016, les sept premières places sont occupées par des personnes présentées comme de "nouvelles figures de la politique liégeoise".

C'est le pari du cdH, en perte de vitesse à Liège comme ailleurs en province de Liège.

"C'est une liste qui allie le dynamisme et la créativité de la jeunesse, cinq sur les six premiers candidats ayant moins de 35 ans, à une solide expérience de personnes qui ont prouvé un engagement fort pour la ville de Liège", a souligné Benjamin Bodson, deuxième sur la liste.

"Il y a la volonté de donner un signal clair à l'électeur: la force d'une équipe pour l'avenir mais aussi, de ma part, sur la cohésion de soutien au coeur de la liste", a ajouté la ministre. Elle a ensuite remercié les deux députés d'avoir fait en sorte de favoriser la nouvelle génération en acceptant de ne pas être positionnés à des places généralement convoitées.

En effet, le député fédéral Michel de Lamotte occupe la 8ème place, juste devant Mme Greoli, tandis que le député wallon Benoît Drèze la suit en 10ème position. Tous deux sont conseillers communaux à Liège. "L'objectif est de consolider le renouvellement et de pousser la nouvelle génération qui arrive. Le cdH a envie de présenter quelque chose de différent par rapport à ce qu'il y a en face en misant sur la jeunesse. On veut montrer que l'on a du ressort et de la niaque", a précisé Michel de Lamotte.

Quant à Michel Firket, échevin des Finances, de la Mobilité, du Tourisme et du Patrimoine, il pousse la liste. "J'ai toujours dit que je soutiendrais la liste une fois au bout de mon parcours politique", a indiqué l'échevin liégeois, qui aura 70 ans en juin prochain. "C'est une liste composée de personnes de diverses qualités et origines et qui ont le souci de continuer l'action menée depuis 30 ans, en y apportant leur touche bien sûr".