Politique belge

A un peu moins de deux mois du scrutin local, "La Libre" s’est promenée dans une dizaine de communes belges. La rédaction est allée écouter battre leur cœur, saisir ce qui alimente les conversations, tâter ce qui constitue leur épaisseur. En privilégiant chaque jour un angle bien particulier. En permettant ainsi de percevoir les fractures sociologiques qui traversent les villes et campagnes belges. Où l’on s’aperçoit que les préoccupations peuvent être très diverses. Neuvième escale à Seraing.

Hérissées au fond de la vallée de la Meuse, les cheminées ont fini de cracher leurs inquiétantes fumées jaunes et oranges. Au XIXe siècle, un Anglais, John Cockerill, avait construit les premières usines. Au XXIe, un Indien, Lakshmi Mittal, a ordonné l’arrêt des hauts-fourneaux. "La coulée à Ougrée" du peintre réaliste belge Constantin Meunier n’est plus que le témoignage du passé glorieux et ringard à la fois de ceux qui n’ont pas su s’adapter.

(...)