Politique belge

Elio Di Rupo, le président du PS, a réagi à la sortie polémique d'Eric Massin, le président de la fédération PS de Charleroi. Pour rappel, ce dernier avait qualifié la bourgmestre de Courcelles, Caroline Taquin, de "salope" au cours d'un discours le 1er mai.

"Ces propos sont inacceptables et intolérables", a répété Elio Di Rupo. "Au PS, nous avons pour principe de combattre les idées, jamais attaquer les personnes. Monsieur Massin s'est excusé auprès de la personne concernée. Il les a présentées aux personnes qui auraient été offusquées par ses propos. Je prends note de ses excuses".

Aucune sanction particulière n'a donc été prévue à l'encontre d'Eric Massin.