Politique belge Depuis deux semaines, LaLibre.be part à la rencontre des candidats en campagne. Chaque semaine, nous suivons un ou plusieurs candidats sur le terrain.

Après avoir accompagné le socialiste Julien Uyttendaele (étudiant en Droit à l'ULB), le candidat libéral Nicolas Janssen (le beau-frère du roi Philippe) et l'écolo Michel Bourlet (ancien procureur du roi de Neufchâteau), nous avons été à la rencontre de Pierre Kompany (cdH), le père du capitaine emblématique de notre équipe nationale.

A la fin de l'année 2013, il a décidé de quitter le PS après qu'on lui ait refusé la première place sur la liste socialiste de la commune de Ganshoren. Depuis, Pierre Kompany a changé sa casquette PS au profit de celle du cdH. Il est aussi, et surtout, 11ème sur la liste humaniste à la Région bruxelloise, emmenée par Joëlle Milquet et Benoît Cerexhe, ainsi que conseiller communal indépendant à la commune de Ganshoren. Son ambition est claire : être parlementaire.

L'homme à la casquette orange fluo (voir vidéo) profite-t-il de la notoriété de son fils pour se présenter aux passants dans les rues de la capitale ? En théorie, il affirme que non. Après la théorie, découvrez la pratique dans la vidéo ci-dessous.