Politique belge

Dans un communiqué de la Fédération PS de Charleroi, Eric Massin a présenté sa démission suite à son discours du 1er mai où il a traité Caroline Taquin (MR, bourgmestre de Courcelles) de "salope", avant de tenter de se rattraper.

Voici le communiqué:

"A l’occasion d’une allocution, j’ai tenu des propos inadéquats et inappropriés à l’égard de Caroline Taquin, Bourgmestre de Courcelles.

Dès hier, j’ai mesuré mon erreur, admis que j’avais choqué et présenté mes excuses en ce compris auprès de la principale intéressée.

Aujourd’hui je constate que ces excuses publiques ne suffisent pas.

Celles et ceux qui me connaissent, savent à quel point les valeurs d’égalité sont celles que je défends au quotidien dans mon action. Il en est de même de mon Parti qui a toujours été à la pointe des combats en matière d’égalité.

En veillant à l’intérêt de ce dernier et pour apaiser la situation, je prends la décision personnelle de démissionner de la Présidence de la Fédération Socialiste de Charleroi.

Je remercie celles et ceux avec qui j’ai travaillé depuis près de 4 ans. Des combats importants ont été menés avec succès. Je pense notamment à celui portant sur le décumul que je me suis par ailleurs appliqué à moi-même.

Par mon geste, j’entends ramener de la sérénité à six mois des élections.

La Présidence de la Fédération sera assurée par les deux vice-Présidentes, à savoir Florence Demacq et Babette Jandrain."

"Un signal insuffisant"

Caroline Taquin a réagi à la démission d'Eric Massin dans les colonnes de nos confrères de SudPresse: "C'est un signal. Mais, pour moi, c’est encore insuffisant ! Il sort juste du terrain pour se faire oublier. Et mieux se présenter aux prochaines élections", juge Caroline Taquin.