Politique belge

En milieu de semaine, le ministre fédéral de la Mobilité et des Transports, François Bellot (MR), a poussé une petite gueulante, par voie de communiqué de presse, en découvrant les chiffres de ponctualité sur le rail pour les mois d’octobre et de novembre 2017 transmis par les deux entreprises dont il a la tutelle, la SNCB et Infrabel. "Ces chiffres sont inacceptables", a-t-il ainsi réagi en invitant les deux patrons concernés à prendre leurs responsabilités.

Vous n’y êtes pas allé de main morte avec Sophie Dutordoir et Luc Lallemand. Comptez-vous prendre des mesures visant à améliorer les résultats de ponctualité sur le rail ?

(...)