Politique belge La N-VA a décidé de mordre. Elle qui avait vu son image salie par les révélations sur le groupuscule nazillon Schild en Vrienden réputé proche de certains de ses membres tente d’entraîner tout le monde dans sa chute. C’est elle qui a ainsi révélé les liens étroits entretenus par Safiye Calinalti, une candidate CD&V à Lokeren, avec les Loups gris, une formation nationaliste turque d’extrême droite.

Jeudi soir, la N-VA a planté nouvelle banderille mortelle, dans le dos du SP.A cette fois.


(...)