Politique belge

Le bourgmestre de Hannut va quitter son poste de ministre du Budget au sein du gouvernement fédéral. Le MR proposera son nom pour devenir gouverneur de la province de Liège. "Hervé Jamar est un amoureux de sa région et de son terroir. C’est donc un homme mobilisé pour Liège que nous proposons à la fonction de gouverneur", a présenté le président du MR Olivier Chastel.

En conférence de presse, Hervé Jamar a reconnu que "cela peut paraître surprenant de voir un ministre fédéral opter pour une fonction comme celle de gouverneur". Mais il avait déjà songé à ce poste, occupé depuis 2004 par Michel Foret. Il y a pensé à nouveau il y a quelques semaines avant de faire acte de candidature définitif auprès de son président.

Le Hannutois sera remplacé au Budget par Sophie Wilmès. Agée de 40 ans, trilingue, cette députée vit à Rhode-Saint-Genèse, où elle est actuellement échevine. Licenciée en gestion financière (Institut Supérieur de Commerce Saint-Louis) et en communication appliquée (IHECS), elle a été conseiller économique et financier dans un cabinet d’affaires et gestionnaire financier à la Commission européenne. En tant que parlementaire, elle siège notamment à la commission des Finances et du Budget.

"Sophie Wilmès s'est révélée, tout au long de cette législature, être une parlementaire bosseuse et efficace", a souligné M. Chastel, ajoutant que la députée suivait déjà les matières qu'elle est aujourd'hui chargée de reprendre. Voilà pourquoi le choix s'est porté sur elle.

Sophie Wilmès devrait probablement prester serment ce mardi.


Craintif de l'opposition

Hervé Jamar était l’une des surprises du casting MR en début de législature : son nom circulait parmi les ministrables mais le retour au sein du gouvernement fédéral du bourgmestre de Hannut après 7 ans d’absence semblait peu probable. Pourtant, il y était bien présent. Et il avait hérité d’une mission très importante pour le MR : être le grand ordonnateur des dépenses de l’Etat. Ce poste donne une vision transversale sur quasiment toutes les compétences des collègues. Le ministre du Budget peut le cas échéant bloquer les dossiers d’un partenaire un peu trop turbulent.

Mais Hervé Jamar a eu du mal à rentrer rapidement dans la technicité de cette matière aride. Et cela s’est vu : lors de la présentation des grandes orientations de sa politique devant les députés, il avait été littéralement harponné pour son manque de vision. Depuis lors, il avait gagné en épaisseur et était rentré peu à peu dans la matière.

Hervé Jamar avait toujours semblé craindre le feu de l’opposition, jouant notamment la politique de la chaise vide en commission des Finances suite aux polémiques concernant le conclave budgétaire.

Gautier Calomne, nouveau député

Ce remaniement entre libéraux profite à Gautier Calomne. Ce jeune Ixellois, 2ème suppléant, devient député fédéral en lieu et place de Sophie Wilmès.