Politique belge

Attaqué par le PS, le CDH et Ecolo suite à des propos tenus dans La Libre Belgique ce lundi 13 octobre, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon a réagi dans l'après-midi. "On ne peut justifier la collaboration", estime-t-il, condamnant au passage l'exploitation "malhonnête" de ses propos.

Des regrets si...

"La collaboration a été une erreur. J'ai toujours été clair à ce sujet. A aucun moment je n'ai soutenu la collaboration de quelque manière que ce soit. On ne peut pas justifier la collaboration. Ce fut une erreur historique avec de lourdes conséquences", a déclaré M. Jambon dans un communiqué adressé à l'Agence Belga. "Je condamne l'exploitation malhonnête de mes propos par certaines personnes. Si la mauvaise compréhension de mes propos a pu blesser, je le regrette", a-t-il ajouté.

"Les gens qui ont collaboré avec les Allemands avaient leurs raisons."

Dans La Libre, le ministre nationaliste flamand revenait sur sa participation à une réunion de nostalgiques du Front de l'est il y a plus de dix ans. Il parlait alors de "fait divers" et qualifiait la collaboration avec l'occupant allemand d'"erreur" mais jugeait toutefois qu'il fallait prendre les choses avec du recul. "C'est plus facile à dire après. Les gens qui ont collaboré avec les Allemands avaient leurs raisons. Moi, je ne vivais pas à cette époque-là", ajoutait-il.

Selon Benoît Lutgen, président du CDH, de tels propos sont inacceptables de la part d'un ministre fédéral. "Je demande solennellement au Premier ministre qu'il condamne ces propos. Il ne peut être question de fait divers et il n'y a pas eu de bonne raison de collaborer avec les Allemands pendant la guerre. Je mets le Premier ministre face à ses responsabilités. On ne peut accepter qu'un ministre, vice-premier ministre de surcroît, tienne de tels propos", a-t-il déclaré.

Indignation au PS aussi

Du côté du Parti socialiste, on ne dit pas autre chose. Dans un tweet publié dans l'après-midi de lundi, le PS appelle Charles Michel à "se distancier" des propos de son ministre de l'Intérieur. "De tels propos sont terriblement choquants parce qu’ils excusent et justifient la collaboration des Belges avec l’occupant nazi. Les déclarations sont d’autant plus indignes et inquiétantes qu’elles émanent d’un Ministre en exercice, censé représenter tous les Belges", note-t-on chez les socialistes.


Ecolo embraye

Le député Jean-Marc Nollet (Ecolo) a dit espérer lundi, en marge d'une conférence de presse sur l'analyse de l'accord de gouvernement, que le Premier ministre "Charles Michel prendra spontanément ses distances" avec les propos tenus par Jan Jambon. "Je suis choqué par ce genre de propos. Il joue avec les symboles, il surfe là-dessus", a indiqué Jean-Marc Nollet. Selon lui, c'est "déplacé" et "inutile" car cela "va opposer les gens les uns aux autres".

Charles Michel: No comment!