Politique belge Alors qu'il semble se confirmer que trois des terroristes qui ont attaqué la capitale française vendredi soir viennent de Molenbeek, Jan Jambon, le ministre fédéral de l'Intérieur et vice-Premier ministre N-VA, a tenu des propos très forts à ce sujet, ce samedi soir, sur VTM : il va reprendre en main et suivre lui-même la question de la lutte contre la présence de terroristes ou de candidats au djihad dans la commune de Molenbeek et plus généralement en Région bruxelloise. 

" Je vais faire le ménage à Molenbeek, a-t-il annoncé sur la chaîne de télévision flamande. Nous sommes en guerre contre l'Etat islamique. Deux belges de Molenbeek ont été arrêtés. Dans la lutte contre le terrorisme, l'approche où les autorités locales, police, Sûreté de l'Etat, services sociaux collaborent, cela livre des résultats à Anvers ou Vilvorde par exemple; les départs se sont arrêtés dans ces deux villes. Mais à Molenbeek, les problèmes restent toujours bien présents. Dans les prochains jours, je veux comprendre d'abord pourquoi ce qui fonctionne ailleurs ne fonctionne pas à Bruxelles. et je vais reprendre en main ce dossier moi-même. Ceci doit stopper, cela ne peut plus continuer. On doit vraiment apporter une solution à cette situation."