Politique belge

A l’accueil du cabinet du ministre des Finances, au 12, rue de la Loi, on ne trouve qu’une seule revue pour faire patienter les visiteurs : le magazine du Voka, l’organisation patronale flamande. Le ton est donné. Comme son parti, la N-VA, Johan Van Overtveldt place les entreprises au sommet de ses priorités. Il a d’ailleurs arraché une grande réforme de l’impôt des sociétés (Isoc) l’été dernier. Désormais, il veut revoir à la baisse l’impôt des personnes physiques (IPP). Mais ce sera pour la prochaine législature, affirme-t-il. Le MR devrait être un allié.