Politique belge

Le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V) signe mardi au Maroc un accord avec les autorités de ce pays pour mieux coopérer dans la saisie d'argent lié au trafic de drogues, rapportent mardi Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen. 

Jusqu'à présent la justice marocaine n'était pas prête à collaborer. Depuis 2013, la Belgique a demandé plus d'une centaine de fois de l'aide dans des dossiers liés aux stupéfiants et blanchiments d'argent, mais peu de demandes avaient reçu des réponses. Souvent pour des raisons économiques, car l'argent de la drogue est réinjecté dans l'économie marocaine. 

L'accord devrait donner lieu à une amélioration de cette situation.