Politique belge

Le ministre de la Protection des consommateurs, Kris Peeters, met fin à la procédure juridique contre Ryanair. Il avait pris cette mesure il y a quelques mois après les problèmes survenus lors de la suppression de nombreux vols de la compagnie à bas coûts. "L'entreprise a compris la leçon", estime le ministre lundi dans Het Laatste Nieuws. La compagnie irlandaise avait annulé des vols en masse l'automne dernier. Kris Peeters avait alors demandé une enquête à son administration. Selon lui, Ryanair s'était rendu coupable d'un manque de conscience professionnelle. La société avait communiqué en anglais avec ses clients francophones et néerlandophones et fourni trop peu d'information sur les droits des passagers en cas d'annulation.

"Ryanair a reconnu publiquement ses erreurs, indemnisé tous les plaignants, amélioré l'accès au formulaire de plainte et revu sa communication à propos des annulations. En outre, près de 1.000 nouveaux pilotes ont été engagés l'an dernier, et le personnel au service qui fait le planning de vol a quasiment doublé", indique le cabinet du ministre lundi.

L'entreprise a "retenu la leçon" selon le cabinet. "C'est pourquoi on met fin à la procédure judiciaire en cours contre Ryanair. S'il y avait de nouvelles plaintes, elle pourra automatiquement être réactivée."