Politique belge

Le Petit-Château à Bruxelles va à nouveau servir temporairement de centre d'enregistrement pour les demandeurs d'asile, dans l'attente du déplacement de ce service vers Neder-Over-Hembeek comme le souhaite le gouvernement fédéral.

Ce déménagement vers Neder-Over-Hembeek ne plaît toutefois pas au bourgmestre de Bruxelles Philippe Close (PS), mais le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA) entend bien le concrétiser.

Le gouvernement fédéral a pour mémoire décidé de déménager le Service des étrangers, actuellement situé dans le quartier Nord à Bruxelles, vers le bâtiment Pacheco, au Botanique. Le commissariat-général aux réfugiés et apatrides (CGRA) sera lui déplacé vers le gare du Midi.

Selon le secrétaire d'Etat, le bâtiment Pacheco ne serait toutefois pas approprié pour accueillir les étrangers qui viennent solliciter l'asile en Belgique. M. Francken aimerait donc déplacer ce service vers l'hôpital militaire de Neder-Over-Hembeek. Le bourgmestre de Bruxelles ne veut toutefois pas de cette solution.

Interrogé mercredi sur les ondes de la VRT-radio, le secrétaire d'Etat s'est étonné de cette résistance bruxelloise. "Cela fait des années qu'un accueil est assuré à Neder-Over-Hembeek, et je n'ai jamais entendu l'une ou l'autre plainte".

Dans l'attente d'un accord sur ce déménagement, le bureau d'enregistrement des nouveaux de demandeurs d'asile sera temporairement déplacé vers le centre Fedasil du Petit-Château, lequel sert depuis plusieurs années à l'hébergement temporaire de demandeurs d'asile en attente d'une décision des autorités.